Chaque chose à sa place

Ça y est, vous êtes installés dans votre nouvelle maison?  Avez-vous passé de grand à petit, ou aménagé avec quelqu’un?  Vous avez sans doute fait  un tri de vos objets et meubles avant de tout mettre en boîte, mais avez vous vraiment fini?  En aménageant, on a souvent des surprises (oups, ce mur est bien plus petit que dans mes souvenirs…  et où sont passés les espaces de rangement?) et c’est une belle opportunité de faire un tri final, pour ne garder que dont on a vraiment besoin.

Même si ça demande un certain effort, c’est important de prendre le temps de déposer vos objets et encombrant au bon endroit.  Parce que des piles de meubles, de matelas et de déchets sur le bord de la rue…  c’est non.

Un petit rappel des endroits où disposer les choses dont vous n’avez plus besoin ou qui ne fonctionnent plus (à appliquer toute l’année!)

  • Stylos, crayons feutres, crayons usagés : Bureau en gros (programme Terracycle)
  • Cartouches d’encre vides : Écocentre ou Bureau en gros
  • Piles : Bibliothèques publiques ou écocentre
  • Appareils électroniques fonctionnels ou non : Écocentre
  • Matériaux de construction en bon état : Écocentre
  • Restants de peinture : Écocentre ou centres de rénovation
  • Pots de peinture vides et résidus domestiques dangereux : Écocentre
  • Huile à moteur usée, filtres à huile, antigel, bombes aérosol, contenants d’huile : Canadian Tire
  • Objets, vêtements, jeux et jouets en bon état : Comptoir d’entraide de votre région, friperies ou écocentre.
IMG_3968
(Oui, oui, je me réserve un petit coin dans le placard pour mon mini-centre-de-tri!)

La période des déménagements, c’est aussi une période faste pour les trouvailles en bordure de la route (parce que ce n’est pas encore tout le monde qui dispose de ses choses au bon endroit), dans les magasins d’objets de seconde main et dans les écocentres.

La semaine dernière, j’ai justement trouvé une bassinnette démontée sur le bord de la route.  Un freinage brusque plus tard (!) je ramassais ce qui allait devenir des barrières de sécurité pour l’indomptable-escalier-en-colimaçon.  Quelques heures de travail, beaucoup d’ingéniosité et une quarantaine de dollars de quincaillerie plus tard, tadam!  On a réussi à faire quelque chose de sécuritaire, vraiment chouette, sur mesure, en récupérant des matériaux existants!

IMG_3964
Escalier à l’épreuve de bébé!

Alors que ce soit pour meubler votre nouvelle demeure, pour un projet déco-DIY ou parce qu’il vous manque des ustensiles ou des pots à fleurs, pensez à visiter les boutiques d’articles de seconde main, vous seriez surpris de ce qu’on peut y trouver!

N’hésitez pas à partager avec nous vos bonnes adresses et projets en matériaux recyclés!

Orise

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s